La Formation Française en retard sur le Monde

 

La France à certes battu son record au dernier Jeux avec 42 médailles au total mais il semble difficile de le battre JO après  JO : sachant que les nouvelles générations ont du mal à émerger…

Les jeunes sportifs font de plus en plus le choix de poursuivre leurs carrières et études à l’étranger, ce qui n’est pas faute d’explications.

Des structures, formations « Top Niveau » inaccessible ?

L’INSEP et les centres de formation de clubs professionnels enseignent des programmes que les formateurs du monde entier s’arrachent et proposent les meilleures structures afin de créer les champions de demain. Cependant, celles-ci ne sont pas accessibles au grand public en dehors des phases de recrutement très limitées. Alors, à moins d’être sélectionné rapidement (limite d’âge de recrutement très jeune) dans ces centres ou d’avoir des moyens financiers très élevés, il est impossible de pouvoir en bénéficier.  Un choix radical s’impose alors souvent : Sport ou Etudes ?

Le sport Universitaire Français à la ramasse…

En France contrairement à de nombreux systèmes universitaires à travers le monde (Amérique du Nord, Scandinavie, Grande Bretagne…), le Sport n’est jamais lié aux études et a l’inverse, est souvent en opposition avec les choix de formations. Il n’est pas rare de voir de nombreux athlètes Américains ayant fait de grandes universités alors que leurs résultats scolaires n’étaient pas optimaux. Dans ces pays la, le Sport est un tremplin à l’éducation et à la vie universitaire. Tandis que de notre coté, les résultats de BAC de nombreux centres de formation de Football sont régulièrement catastrophique…

Des structures et moyens insuffisant…

Le Sport Français étant « basé » sur le système associatif, il n’existe pas à proprement parler de championnat universitaire. Le peu de compétitions existantes sont très peu connus du public et ne peuvent servir de tremplin au Haut Niveau.

La FFSU (Fédération Française du Sport Universitaire), qui gère le sport universitaire, n’a que peu de moyens et dispose en général des mêmes infrastructures que les associations et clubs amateurs. C’est une pâle comparaison face au modèle américain. La NCAA (National Collegiate Athletic Association) bénéficie d’un budget de plus de 5 milliards de dollars. Les universités Américaines possèdent des infrastructures et des équipements identiques aux plus grandes Franchises et l’ensemble de leurs athlètes « sortent » de ces universités.

On constate alors que le système Français n’a pas pour but de former des sportifs de haut niveau mais plus de pousser les jeunes à faire du sport contrairement au formation mondiale qui font tout pour aider les sportifs dans leurs formations et  par exemple, au système américain qui ne jure que par sa formation d’athlètes.

Ces « Fuites » de Sportifs à l’étranger reflètent-ils les limites de notre système ?