PSG, une saison de transition bis repetita

L’arrivée lors du mercato estival d’Unaï Emery en tant qu’entraineur du Paris Saint-Germain laissait entrevoir un bel avenir pour le club.

Le coach espagnol, triple vainqueur de l’Europa League avec le F.C Séville  avait  dans ses bagages des idées ambitieuses : le déploiement d’un jeu offensif et attrayant, la volonté de faire passer au club de la capitale un cap en LDC, tout en restant dominateur au niveau national.

Une saison plus tard le constat est amer :un mercato raté, une humiliation en ligue des champions, un championnat laissé à Monaco, une finale de coupe de France encore à jouer contre Angers et un seul titre, celui de la non prestigieuse coupe de la Ligue.

Une saison 2016-2017 compliqué…

 

Cet exercice restera à coup sur comme le plus décevant depuis le début de l’ère qatarie au sein du club de la capitale.

Tout d abord avec un mercato estival qui  fut un échec retentissant. L’arrivée du polonais Krychowiak pour environ 25 millions,  qui aujourd’hui s’entraine avec l’équipe réserve, la venue ratée de l’enfant terrible du football français  Ben Arfa qui n’a jamais réussit à se hisser au niveau de ses partenaires, sont tant d’exemples significatifs. Thomas Meunier, arrivé timidement de Bruges est le seul qui porte satisfaction, tant par sa mentalité  que part son rendement sur le terrain.

Lire la suite

La Chine : un eldorado en plein essor

Le monde du football est aujourd’hui spectateur de l’ouverture d’un marché sans précédent.  La Chine veut devenir une place forte et espère concurrencer l’Europe dans sa domination du football. Cette volonté se traduit par une mise en place de fonds colossaux afin d’attirer des stars de renommés international mais aussi par une vision à plus long terme de l’état chinois.

Lire la suite

Le cyclisme sous la menace du dopage 2.0

Le sport professionnel est aujourd’hui une chasse permanente aux records. Le cyclisme ne faisant pas exception, les athlètes usent de stratagèmes pour améliorer leurs performances. Les nouvelles technologies ne seraient-elles pas en train de dénaturer le cyclisme ?

Les nouveaux moyens technologiques facilitent la modernisation des équipements, cependant les athlètes prennent des risques et usent ainsi d’un dopage plus discret pour échapper aux contrôles. Le cyclisme à la réputation gâchée par l’EPO est aujourd’hui gangréné par le dopage mécanique. La Belge Femke Van den Driessche est devenue le premier cas de dopage mécanique avéré. Cette découverte a eu lieu lors du Championnat du monde espoir féminin de cylo-cross. En effet, pendant la course, les inspections des instances concernées ont découvert un mini moteur caché dans la roue. Suite à cette découverte, l’Union du Cyclisme International s’est vue dans l’obligation de trouver un moyen pour détecter ces moteurs. D’autant plus que les rumeurs autour de l’utilisation de vélos motorisés sont nées en 2010. L’accélération surréaliste du Suisse Fabian Cancellara ou encore de Christopher Froome durant le Tour de France 2013 n’ont fait qu’alimenter le débat.

Lire la suite