Handisport, de l’ombre à la lumière

Crédit: Channel 4

Depuis les jeux de Séoul en 1998, la médiatisation des Jeux Paralympiques a explosé. En moins de 20 ans, la couverture médiatique de la compétition a été multipliée par 16. Quelles sont les raisons d’un tel succès ? Le handisport est-il devenu plus intéressant ou le public est-il plus sensibilisé ?

Abdelatif Baka a décroché la médaille d’or sur 1500m avec un meilleur temps que Mathew Centrowitz son homologue valide. Lors des dernières olympiades, les athlètes valides ont battu une soixantaine de records là où les athlètes paralympiques en ont amélioré plus de 300. Un signe que le mouvement paralympique est en pleine mutation, fini les sportifs « atypiques » qui enchainaient les épreuves et place aux athlètes de haut niveau.

La vision du grand public sur les personnes en situation de handicap a elle aussi évoluée ces dernières années. Les différentes mesures visant à faciliter l’intégration des personnes handicapés dans la société ont permis de susciter l’intérêt des spectateurs pour le handisport.

Des Jeux communs.

            Bien que les progrès aient été nombreux dans la visibilité des jeux paralympiques, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir et de nombreuses opportunités à exploiter.

La participation d’athlètes Paralympiques à des compétitions valides est devenue courante, cependant, Oscar Pistorius est le seul à avoir pu participer à une compétition officielle (JO Londres 2012), un véritable élan médiatique pour les sports Paralympiques. Cette solution mettrait en avant une minorité de sports et augmenterait l’écart déjà existant entre les disciplines.

Certains experts évoquent la possibilité de créer des Jeux nouvelle génération qui alterneraient les épreuves Olympiques et Paralympiques pendant 3 à 4 semaines. Bien que le CIO n’ait jamais reconnu cette possibilité, les retombées seraient considérables pour le sport. En addition des retombées médiatiques, les athlètes seraient mélangés ce qui permettrait de dépasser les préjugés et de faire tomber les clichés sur le handicap.

Le spectre médiatique étant en pleine expansion, il est possible que les disciplines paralympiques y trouvent une petite place. Certains diffuseurs aux USA (ITV) ou UK (BT) jouent déjà le jeu lors de certains championnats du monde. Bien que les perspectives soient limitées je pense que la médiatisation des sports paralympiques sera plus grande d’ici Tokyo 2020 qui sera peut-être le début d’une nouvelle ère médiatique.

 

William Ybert

Retour vers le futur du sport

 

« Le modèle sportif français » qu’est-ce que c’est ? Paul Pogba avec sa fameuse danse pour célébrer ses buts sur le terrain, Antoine Griezmann et ses coupes de cheveux, ou encore les rugbymans du calendrier des dieux du stades ? Non désolé de vous décevoir, mesdames et messieurs mais il s’agit bien du système associatif qui nous permet aujourd’hui de pratiquer notre passion : le sport. Depuis 1901, le système n’a pas été réformé en profondeur. Il est temps de changer cela. Je propose de vous projetez dans un futur où le sport français est au centre des débats.

 

Octobre 2024, les jeux de Paris se sont terminés, très bien organisés, les meilleurs jeux de tous les temps selon le CIO, le budget a cependant été largement dépassé et le CIO a rajouté 5 milliards d’euros pour combler le déficit. Cependant la France, s’en est retrouvée changéé. Les français se sont mis à découvrir le sport comme jamais il ne l’avait vu. Avec les nouvelles technologies 8k, disponibles à la vente depuis un an, de nombreux français se sont mis à regarder le sport. L’économie a été boostée par la dépense en nouvelle technologie et les investissements nationaux très nombreux. 2023 et 2024 ont vu la France faire un bon de 3 et 3,5% de croissance.

Lire la suite

Quels sports pour moderniser les JO ?

afp.com Pascal Guyot  Les joueurs de l’équipe de rugby à 7 Fidjienne fêtent leur titre olympique, le 11 août 2016 à Rio.

Chaque olympiade est l’occasion de découvrir de nouveaux sports à haut niveau.

Que nous réservent les prochaines ?

A Rio 2016, les petits nouveaux ont su faire parler d’eux ! Après l’entrée et le retour de deux nouvelles disciplines aux Jeux Olympiques de Rio, les constats sont très différents : après 112 ans d’absence, le golf a fait un flop, un retour sans les stars du circuit mondial, qui laisse place au doute sur les enjeux financiers des JO pour un golfeur professionnel. A l’opposé, le rugby a fait son retour (exclu depuis 1924 à Paris) sous une forme plus aérée, le rugby à 7, qui a eu un franc succès grâce au jeu rapide et spectaculaire proposé. Ce sport semble en plus avoir l’âme festive et olympique, ce qui a permis aux Fidji de décrocher la première médaille de son histoire et du plus beau métal.

Lire la suite

La réforme territoriale: un bouleversement du sport français

Les changements causés par la réforme territoriale

Les élections régionales de décembre 2015 ont permis de mettre en lumière les changements au niveau des territoires provoqués par la réforme territoriale du gouvernement. La France passe donc de 22 régions à 13 et cela soulève évidemment beaucoup de questions sur les évolutions qu’il y aura au niveau sportif. Il faut d’abord noter la fusion entre, notamment, les deux régions Nord Pas-de-Calais et Picardie, ou même entre le Limousin, le Centre et le Poitou-Charentes.

De ce fait, il faut redéfinir le champ des compétences entre les collectivités. La clause de compétence des régions et des départements a été supprimé et reste conserver uniquement par la commune. Les intercommunalités seront renforcés progressivement. La région va être responsable de l’aménagement du territoire et du développement économique.

Cela va instantanément causer des changements de fonctionnement dans le mouvement sportif olympique français. Sur les 22 régions avant la réforme, on pouvait observer la présence de Comités Régionaux Olympiques Sportifs (CROS) dans chacune d’entre elles. La diminution du nombre de régions va directement enclencher une diminution du nombre de CROS sur le territoire. De ce fait, on pourrait penser que les budgets des comités, en cas de fusion de régions, seraient regroupés en un seul budget important. Mais les subventions ne seront en rien doublés. Au contraire, elles risquent d’être baissées à moyen et long terme.

Il faut attendre les décisions prises par les fédérations et le mouvement olympique français dans son ensemble pour l’évolution et l’adaptation de la situation de la réforme territoriale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suspense pour Tokyo 2020, cinq sports encore en lice.

C’est dans une optique d’attirer les jeunes et de plaire au public nippon que Tokyo, ville hôte pour les Jeux de 2020 a pré-sélectionné le base-ball et sa version féminine le softball, le karaté, le surf, le roller et l’escalade. La sélection finale se fera à la prochaine session du CIO en août 2016.

Le 8 décembre 2014, le CIO a adopté à l’unanimité une nouvelle mesure dans son agenda 2020. Le nombre de sports aux Jeux d’été pourra être augmenté à 29 ou 30 si la commission du CIO l’accepte. Il continuera cependant à limiter le nombre d’épreuves et d’athlètes présents, à 10 500 athlètes et 310 épreuves pour les Jeux d’été, et 2 900 athlètes et 100 épreuves pour les Jeux d’hiver.

Parmi ces sports, deux tendances s’illustre très bien par le baseball et l’escalade.

Le baseball, disparu après les Jeux de Pékin 2008, il pourrait faire un retour triomphal à Tokyo 2020. Effectivement, le baseball au Japon est un des principaux sports du pays. Les équipes nationales masculines et féminines ont gagné de nombreuses compétitions internationales. L’engouement national pour cette double discipline permettrait selon les estimations des organisateurs de rapporter 50 millions de dollars (44,7 millions d’euros) supplémentaires uniquement en vente de billets.
Au-delà du public nippon c’est le public américain qui pourrait rapporter gros, car c’est toutefois bien aux États-Unis que ce sport s’organise. Selon une étude de Forbes et Deloitte, la ligue majeure de baseball est deuxième au monde en matière de chiffre d’affaires généré. Sponsors et pubs se monnayent alors très chers. Rappelons que pendant les Jeux Olympiques les droits télévisés reviennent directement au CIO, un argument qui pourrait faire pencher la balance.

Sur l’engouement de la population et la gestion financière, le baseball marque un point. Mais s’agissant des valeurs des Jeux Olympiques ou encore du respect de l’environnement, c’est cette fois-ci l’escalade qui se détache du lot pour exprimer la deuxième tendance, le traditionalisme.

Un sport nature qui veut afficher sa green attitude et son esprit olympique. On pourrait résumer les règles de l’escalade par une simple citation de Pierre de Coubertin « plus haut, plus vite, plus fort ». Et quand on sait que la majorité des pratiquants ne sont pas licenciés, on ne peut que se rappeler sa volonté de non-professionnalisme du sport.

L’audace ou la sécurité, économie ou tradition, des questions qui reviendront encore une fois sur les tables du CIO qui devra faire son choix en août 2016. Avec un potentiel de 30 sports, le CIO a carte blanche.

Caroline Rami

Le Beach Soccer : Phénomène de mode ou sport à gros potentiel?

En cette période de fêtes de fin d’année, mettons un peu de soleil dans nos têtes. Le beach soccer, ou football de plage, est un sport qui est pratiqué de tous depuis de très nombreuses années. Mais ce sport est-il uniquement un sport de vacances à pratiquer sur la plage pendant les longs après-midis d’été ? Lire la suite

JEUX OLYMPIQUES, VERS UNE REDUCTION DES DEPENSES

 

La 127ème session du CIO s’est tenue à Monaco le 9 décembre dernier. Dans le cadre de l’Agenda 2020 (feuille de route du CIO), 40 mesures ont été adoptées dont la possibilité d’organiser les JO dans deux villes, situées éventuellement dans deux pays différents. Les candidatures de plusieurs villes/pays seront ainsi autorisées dès 2024.

L2 : Une femme sur un banc de touche !

Clermont-Foot, club auvergnat de Ligue 2, a défrayé la chronique aujourd’hui en annonçant la nomination de la portugaise Helena Costa au poste d’entraineur de son équipe première. C’est la première fois qu’une femme s’assoit sur le banc de touche d’un club pro en France, une révolution dans le milieu. Lire la suite