Jordan Brand : une image de marque !

 

À l’heure actuelle, la marque Jordan joue principalement sur la rareté et la qualité de ses produits. En effet, la production des produits Jordan est limitée ce qui donne un effet de rareté aux sneakers de la marque.Toujours dans la même optique, Jordan propose à ses clients des éditions « limitées » avec des collections « retro ». Cette stratégie de diversification des produits lui permet de ses démarquer de ses concurrents directs.

En ce qui concerne ses produits à proprement parler, ces derniers se veulent bien finis et confortables. Ils permettent à la fois l’amélioration des performances et la protection des blessures. La marque surfe également sur l’image et la notoriété de son créateur : Michael Jordan. Tous ces éléments lui ont permis d’intégrer dans leur stratégie une forte pénétration de marché. Pour continuer à se pérenniser sur le marché des équipementiers sportifs et des « sneakers », la marque sponsorise beaucoup d’athlètes NBA tel que la star d’Oklahoma City Russell Westbrook.

Les prix des produits Jordan sont très élevés, notamment par rapport à la concurrence directe : Nike, Adidas, Under Armour et Reebok. Aujourd’hui une paire classique de la collection « retro » (qui sont les modèles du temps ou Michael Jordan évoluait encore en NBA) coûte environ 200$, avec des modèles pouvant monter à plus de 800$ sur des sites de reventes sur internet.

La marque a établi 3 cibles principales. Ces trois « profils types » sont tous liés par l’univers du sport et plus particulièrement celui du basket. Mais, nouveauté pour la marque, ils sont également tous liés à l’univers du « sportswear ».

Dès lors, la première cible est le « sportif adict » qui pratique régulièrement du sport. La seconde se porte vers les « mode & lifestyle customers » qui recherchent davantage des produits « lifestyle ». La dernière prend en considération les « collectionneurs » notamment pour la collection « Jordan Retro » qui représente 50% de leur chiffre d’affaire.

La marque travaille également sur la diversification par les canaux de ventes. Principalement basée dans son pays d’origine les USA, Jordan tend à se développer à l’international, notamment avec l’ouverture d’un magasin propre à Bastille à Paris. Au total la marque est présente dans 900 magasins multimarques et Nike Store dans le monde. Pour combler sa faible présence actuelle en magasins physiques, Jordan se repose sur les grands magasins spécialisés tels que Courir ou encore Foot Locker en France, qui gèrent la distribution de la marque en France.

La marque sponsorise également des événements sportifs tels que le « Quai 54 » qui se déroule chaque année à Paris réunissant professionnels et amateurs du Basket autour d’un univers très urbain.

Ceci étant dit, Jordan utilise principalement le « e commerce » pour vendre ses produits. Pour cela elle se sert du site Internet Nike a qui elle est directement rattachée. Elle se sert ainsi de sa notoriété et de sa renommée pour faire connaître ses produits.

Le buzz fait également partie intégrante de la stratégie marketing de Jordan. Des campagnes chocs, des événements phares, autant d’activations stratégiques qui font la renommée de la marque. Quitte à parfois faire du « bad buzz ».

D’un point de vu général, Jordan s’appuie sur une stratégie d’Endorsement avec le développement de sa gamme « lifestyle » et de Branding en jouant sur son image de marque. Ainsi, si la marque souhaite développer son expansion, la stratégie future de Jordan devra se baser sur son indépendance vis à vis de sa marque mère : Nike.

Puma, nouvel équipementier de l’OM à partir de 2018

Publicité « sauvage » de Puma au cœur de Marseille

Ce n’est plus un secret pour personne, Puma sera le nouvel équipementier de l’OM à partir de la saison 2018-2019. Au lendemain de l’annonce  de l’équipementier sur Facebook « RDV en 2018 », le club a officialisé à son tour sa future collaboration avec la « marque au félin bondissant » pour une durée de 5 ans. Ce nouveau départ marque aussi la fin d’un partenariat historique de plus de 30 ans avec l’autre marque allemande, Adidas. Lire la suite

La Chine : un eldorado en plein essor

Le monde du football est aujourd’hui spectateur de l’ouverture d’un marché sans précédent.  La Chine veut devenir une place forte et espère concurrencer l’Europe dans sa domination du football. Cette volonté se traduit par une mise en place de fonds colossaux afin d’attirer des stars de renommés international mais aussi par une vision à plus long terme de l’état chinois.

Lire la suite

Le Business du Tournoi des VI Nations

Samedi 06 février 2015, avec sa victoire face à l’Italie 23-21, le XV de France sous l’ère Novès a donné le coup d’envoi du Tournoi des 6 Nations.

En 2014, le tournoi a généré environ 100M€ de revenus dégagés principalement via les droits télé (à hauteur de 70M€). Cette année, plus de 120M€ sont attendus, avec l’entrée en vigueur du nouveau contrat entre l’organisatrice du Tournoi et le duo BBT – ITV.

Comment sont répartis les revenus ?

  • 75% des sommes générées sont touchées par les fédérations
  • 15% selon le classement
  • 10% à destination des clubs qui libèrent leurs internationaux pendant la compétition.

Quelles Affluences pour ce Tournoi ?

Le Tournoi des 6 Nations est la compétition sportive annuelle mondiale rassemblant le plus de spectateurs par match en moyenne devant la NFL. 

Avec l’édition 2015, le Tournoi des VI nations a rassemblé plus d’un million de personnes (1 040 680 exactement) sur les 15 matchs de l’épreuve. On relève une affluence moyenne à 69 379 spectateurs/ match en 2015. Twickenham (4ème stade en Europe) qui peut accueillir 82 000 places, est le stade ayant la plus grande capacité des six enceintes du tournoi.

Quels sont les Impacts pour la FFR ? 

Le tournoi génère la majorité des recettes annuelles des 6 fédérations via leurs équipes nationales.

En effet, les revenus de chaque match à domicile génèrent de l’argent pour les fédérations. Par exemple, les matchs au stade de France génèrent entre 10 à 14 M€ chaque année pour 2 à 3 rencontres.

Les partenariats représentent 35M€ sur le total des revenus (100M€) de la Fédération Française de Rugby. De plus, 56% des recettes de l’instance fédérale sont générées par les partenariats, l’hospitalité, et les droits TV. 

Et pour le sponsoring ?

En terme de sponsoring, Le Tournoi des 6 Nations s’appuie sur 4 sponsors principaux :

  • RBS qui donne son nom officiel à la compétition (RBS VI Nations)
  • Accenture, le sponsor technologique du tournoi
  • Tissot, l’horloger Suisse
  • Guiness, le brasseur Irlandais

 RBS, a déboursé la somme de 57 M€ sur quatre ans pour prolonger son partenariat sur la période 2014-2017, soit 14,25M€/ An.

À votre tour, connaissez-vous les équipementiers, sponsors maillot et stade de chaque équipe du tournoi des VI Nations ?

  • Angleterre, Ecosse, France, Irlande, Italie et Pays de Galles
  • Macron, Canterbury, Adidas, Under Armour, Adidas et Canterbury
  • O2 (télécommunication), Bt (télécommunication), Three (Télécommunication), Cariparma (Banque), Pas de sponsor Maillot et Admiral (Assurance)
  • Stade de France, Aviva Stadium, Stadio Olimpico, Principality Stadium, Twickenham Stadium et BT Murrayfield Stadium

Réponses :

Angleterre – Canterbury -O2 (télécommunication) -Twickenham Stadium
Ecosse – Macron -BT (télécommunicaiton) – BT Murrayfield Stadium
France – Adidas – pas de sponsor maillot – Stade de France
Irlande – Canterbury – Three (télécommunication) – Aviva Stadium
Italie – Adidas – Cariparma (banque) – Stadio Olimpico
Pays de Galles – Under Armour – Admiral (assurance) – Principality Stadium

Zoom sur le sport universitaire aux Etats-Unis

Tiger Woods, Michael Jordan, Tom Brady, Marion Jones. Ces monstres du sport international sont tous passés avant leur formidable carrière, par le fameux championnat universitaire américain. Beaucoup de fantasmes et de questions se posent autour de ce championnat universitaire qui déchaine les passions outre-atlantique et où les compétitions sont suivis de tous. Lire la suite

La marque GoPro est-elle indétrônable sur le marché des action-cam ?

N. Woodman et son produit fétiche.

Concurrencée, certes un peu tardivement par les grandes instances de l’électronique digitale, la marque GoPro qui a elle-même créée le concept de l’action-cam est peut être susceptible de subir en 2015 une nouvelle menace de taille : la nouvelle caméra d’Apple. Lire la suite

Jorge Mendes, trop puissant ?

Jorge Mendes, l’agent le plus puissant de la planète, a remporté le prix du meilleur agent de l’année aux Globe Soccer Awards, pour la cinquième année consécutive.

L’agent de Cristiano Ronaldo, José Mourinho et des plus grandes stars du football mondial, s’en est félicité, mais ses pratiques inquiètent de plus en plus les grandes instances du sport notamment l’UEFA.

Lire la suite